Dead Vlei

Dead vlei desert 2

Une cuvette d'argile blanche située près du Sossusvlei. Deadvlei signifie « le marais mort » (de l'anglais dead, « mort », et l'afrikaans vlei, « lac » ou « marais » dans une vallée entre les dunes).

Dead Vlei est entouré par les dunes les plus élevées du monde, dont la plus haute qui atteint plus de 350 mètres en moyenne, surnommée « Big Daddy » ou « Crazy Dune ». La zone s'est formée quand des inondations ont détourné une rivière sur l'endroit, créant un marais permettant à des acacias du désert d'y pousser ; plus tard, les dunes ont entouré la zone et bloqué l'arrivée d'eau. Les arbres sont morts, du fait qu'il n'y a plus assez d'eau. Il reste toutefois des plantes encore vivantes telles que des Salsolas, adaptées à survivre de la brume du matin et des très rares pluies. Les troncs des arbres morts, qui sont estimés à environ neuf cents ans, sont désormais de couleur noire du fait que le soleil intense les a brûlés. Bien qu'il ne soit pas pétrifié, leur bois ne se décompose pas car il est trop sec.

7

Deadvlei est un cimetière d’arbre qui s’offre à vous, noirs foncé car brûlés par le soleil du Namib. Ce site semble en dehors du temps, un lieu où les arbres n’ont plus d’âge, où l’eau ne coule plus, où seules les dunes alentour semblent encore vivantes, muées par un vent invisible qui les pousse, les déforme, les caresse, les fait chanter. Ce site est d’une beauté extraordinaire. Le contraste est frappant entre le sol calcifié banc, les arbres noirs, le ciel éminemment bleu et les dunes rouges qui complètent le tableau.

3 2 2 1 1 1 

Date de dernière mise à jour : 02/09/2018