Désert du Kalahari

Rencontre avec les bushmens 1 post traitement convertimage 2

C’est un désert qui offre un visage insolite. Pas de hautes dunes comme à Sossusvlei mais plutôt des plaines vallonnées ou les dunes forment des vagues successives. Le Kalahari se distingue par la couleur ocre de son sable. Ce qui lui donne une lumière magnifique, en particulier, au lever et au coucher du soleil. Ce désert est la région la plus sèche de la plus grande étendue de sable au monde, 2,5 millions de km2

Le désert du Kalahari s'étend sur 7 pays : Botswana, la Zambie, la République d'Afrique du Sud, le Zimbabwe, la Namibie, l'Angola et la République démocratique du Congo (RDC).


La région namibienne du désert du Kalahari est couverte d'arbres, de rivières éphémères et des cours d'eau fossiles. Il reçoit aussi des précipitations assez régulières qui se produisent chaque année, permettant ainsi à un très grand nombre de mammifères, oiseaux, reptiles et amphibiens, plantes et insectes de prospérer.

En termes de végétation vous trouverez des camelthorn, ébène rouge et d'autres acacias, et nombre d’arbustes. Plus au nord, où le climat est plus humide, l'acacia cède la place à la savane arbustive et la forêt sèche de kiaat (également connu sous le teck sauvage) et autres magnifiques espèces de bois.

Les fameux arbres carquois Aloe dichotoma A. hereroensis et A. littoralis sont trois espèces d'aloès qui poussent également dans le désert du Kalahari.

Côté faune, la variété est abondante au sein du désert du Kalahari car vous pouvez observer guépards, springboks, girafes, zèbres, lions et les emblématiques et superbes oryx, sûrement l'un des mammifères les plus beaux de la Namibie.

Le désert du Kalahari est enfin le pays du peuple des Sans. Ces chasseurs ancestraux et nomades. Une ethnie qui a de nos jours quasiment disparus. Il reste quelques villages authentiques ou le mode de vie séculaire a tenté d’être préservé.

Cependant, des lodges établis au sein du désert du Kalahari en Namibie, vous permettent de rencontrer des Sans. Ils organisent des promenades pendant lesquelles vos guides partagent leur connaissance inégalée de la savane, des plantes, des animaux et vous montrent leur technique de chasse.

Ils conservent également des caractéristiques culturelles, notamment ce langage unique à partir de «clics». Écoutez-les et tentez d’apprendre leur langue !

Cinq types de sons de clics sont connus. Chacun a une position différente de la langue, et combiné avec la façon dont l'air est libéré, produit des sons différents…

Date de dernière mise à jour : 02/09/2018