Bahamas

Bahamas 1

Harbour Island est une île des Bahamas située au nord de l'île d'Eleuthera.

L'île est de taille assez réduite, puisqu'elle mesure à peu près 5 km de long pour une largeur d'environ 800 m.

L'île abrite environ 1200 personnes. La principale agglomération de l'île s'appelle Dunmore Town qui dut sa prospérité, dans les années 1800 à la construction navale et à l'industrie sucrière.

Eleuthera est une île des Bahamas, se trouvant 80 kilomètres à l'est de Nassau. L'île est très allongée: 180 km de long pour une largeur d'à peine 2 km. La population de l'île était de 7.999 personnes lors du recensement de 2000. Son nom vient du grec et signifie "libre".

La plupart des installations touristiques actuelles d'Eleuthera sont situées sur la petite île voisine d'Harbour Island, bien qu'il en reste encore quelques-unes sur l'île principale. Depuis 2004, l'intérêt des investisseurs pour Eleuthera renaît. Ainsi, en 2006, de nombreux investissements ont été réalisés, comme par exemple, la construction du complexe touristique de Cotton Cay par des investisseurs bahaméens.

Eleuthera possède un aéroport à Cape Eleuthera.

La culture bahaméenne s’est enrichie au fil des siècles, au gré des apports des différentes populations indiennes qui se sont succédées dans les îles. En 1647, les Bahamas connurent un changement radical de coutumes, avec l’installation des Puritains Anglais sur l’île d’Eleuthera.

Depuis quatre siècles, la culture n’a cessé d’évoluer, avec l’arrivée des esclaves des Bermudes et des noirs affranchis, des Loyalistes anglais (accompagnés d’esclaves) fuyant l’Amérique après la guerre d’Indépendance, des esclaves africains affranchis, des noirs Séminoles de Floride, des autres habitants des Caraïbes, puis des immigrants chinois, syriens et grecs. Toutes ces populations, aux traditions différentes, ont façonné la culture bahaméenne à leur image. C’est pourquoi elle est aujourd’hui un joyeux mélange de styles de vie.

Les Iles Bahamas ont gagné leur indépendance le 10 juillet 1973, date de la Fête Nationale. En tant que membre du Commonwealth, l'archipel a gardé un lien symbolique avec la Grande-Bretagne. Ainsi, le Gourverneur Général représente la Reine d'Angleterre. Autre signe qui ne trompe pas : la relève de la garde. C'est une cérémonie en grande pompe, où joue la fanfare de la Police Royale des Bahamas et qui se tient devant la maison du Gouverneur, à Nassau, un samedi sur deux.

Les Bahaméens sont généralement affables, souriants et aiment surtout faire la fête. A ne manquer sous aucun prétexte le festival du Junkanoo qui se déroule le 26 décembre (Boxing Day) et le 1er janvier dans les rues des principales villes de l'archipel. Véritable explosion de couleurs, de musique et de gaieté, le Junkanoo est comparable au carnaval de Rio ou au Mardi-Gras de la Nouvelle-Orléans et on y retrouve les différentes racines de la culture bahaméenne : africaine, caribéenne, anglaise.

Une formule d'accueil inédite, mise en place par le ministère du Tourisme, favorise les rencontres avec les habitants des îles. Accueillis pour toute une journée dans un foyer bahaméen, les visiteurs découvrent alors un aspect authentique de la vie locale, une histoire et surtout une culture différente.

Partir aux Bahamas  c'est l'occasion ou jamais de se rassasier de fruits gorgés de soleil qui surprennent par leurs saveurs exotiques: la tomate d'Abaco, la goyave, la noix de coco, la mangue, le fruit de la passion, la pomme surette, la mangue... Le clou des Bahamas est l'ananas d'Eleuthera, petit et sucré.. Goûter les Bahamas, c'est aussi se laisser séduire par un mélange d'empreintes britanniques, espagnoles, africaines et sud américaine, qui s'entremêlent pour donner une gastronomie originale aux saveurs diverses. Colorée pleine de vie, exotique, savoureuse, épicée la cuisine Bahaméenne est une cuisine traditionnelle et sophistiquée. Elle est riche de spécialités affirmées. 

 Quel plaisir de grignoter des plats typiques dans de petites gargotes de fortune, sous les paillotes le long des plages. Retrouver quelques douceurs à déguster sur notre page cuisine locale.

Un grand nombre de Bahaméens ont la fibre artistique, qu'ils expriment à travers leur art coloré, leur musique au rythme contagieux ou leur danse exubérante. Quand vous visiterez les Bahamas, prenez le temps de découvrir les œuvres d'art locales. Elles pétillent de couleur et reflètent la beauté des gens et de leurs îles.

La musique traditionnelle des Bahamas est le ‘goombay', qui allie les sons traditionnels africains à l'influence des colons européens. ‘Goombay', qui signifie rythme en langue bantoue, fait aussi référence à la peau de chèvre utilisée pour produire le rythme balancé de cette musique.

La Bibliothèque Nationale de Nassau (un bâtiment octogonal) était une prison à l'origine.

Étonnant ... Une des attractions la plus visitée de Nassau est un escalier! Construit pour honorer les 65 ans de règne de la Reine Victoria il a été taillé par des esclaves à la fin du 18ème siècle. La descente des 65 marches de l'escalier de la Reine vous mènera  devant une chute d'eau paisible jusqu'à un petit marché.

Les noms d'îles les plus bizarres : Ragged Island (en lambeaux), Crooked Island (crochue), Rum Cay, Conception Island, Exuma, Big Farmer's Cay (le gros fermier).  Paradise Island s'appelait Hog Island à l'origine (l'île du cochon).  

On trouve des marchés de vannerie dans de nombreuses îles des Bahamas. Celui de Nassau est l'un des plus grands au monde,  A vous les tapis, chapeaux et paniers faits à la main, ou encore les tissus, les bijoux, les objets en bois et les confitures de goyave. Les artisans et commerçants vendent leurs articles dans une atmosphère haute en couleurs, bruyante et bon enfant. Ici le marchandage est de mise  et les bonnes affaires ne se concluent qu'après de nombreuses négociations.

Il n'y a pas de rivière aux Bahamas.

L'archipel s'enorguegueillit de posséder la troisième plus longue barrière de corail du monde, après celles de l'autralie et du Bélize.

5% du corail du monde entier se trouve aux Bahamas. 

L'origine géologique des Bahamas est le carbonate de calcium, produit par le corail qui est un organisme vivant. 

Le Lucayan National Park possède le plus long enchevêtrement de grottes sous-marines et de cavernes. 

Les Bahamas ont les eaux les plus limpides du globe. La visibilité va au-delà de 61 mètres. Les scientifiques l'ont prouvé:  aux Bahamas, une algue particulière, qui a besoin de lumière pour vivre, a été repérée plus profondément qu'ailleurs.

Les Bahamas s'étendent sur 1200 km du Nord au Sud.

Andros (avec une superficie de 6 000 km2) est la cinquième plus grande île des Caraïbes, mais elle est seulement peuplée de 8000 habitants. Les plongeurs ne doivent pas manquer la plus grande concentration de « trous bleus » au monde.

Mont Alvernia, sur Cat Island, est le point culminant des Bahamas (63 m).

Bimini est à seulement 80 km de la Floride

On compte 109 espèces d'oiseaux aux Bahamas.

Le premier parc terrestre et marin a été instauré aux Exumas, en 1958 : Exuma Cays Land & Sea Park. Il est devenu un modèle pour tout l'archipel, qui compte aujourd'hui vingt-cinq espaces protégés.

On dénombre 120 espèces de plantes aux Bahamas. Dans l'archipel on utilise encore des plantes médicinales, héritage des traditions africaines.

Les eaux des Bahamas abritent différentes espèces de dauphins et de baleines, dont la baleine bleue et à bosse ainsi que le dauphin tacheté.

Les Bahamas importent principalement des produits pharmaceutiques, du ciment, du rhum, des langoustes et des produits pétroliers raffinés.

Le tourisme génère 50% du PIB et la moitié des emplois, directs ou indirects.

Nassau est la capitale et le plus grand centre d'activités des Bahamas. A travers Nassau, on retrouve l'histoire de cet archipel, des constructions de navires à la légende du pirate Barbe Noire. Récompensée pour son port aménagé, la ville construit son histoire et préserve la beauté de ses hôtels particuliers de style colonial, ses nombreuses églises et cathédrale, des forteresses du 18ème siècle et un escalier "de la Reine" de 66 marches menant à un magnifique panorama de l'île de la ville.


Paradise Island
Longue de 6,5 km sur moins de 1km Paradise Island est relié à Nassau  l'île de Paradise Island sont reliés à Nassau par deux ponts de 400 mètres. Les aménagements de l'île sont exclusivement destinés à l'accueil des touristes avec des resorts, hôtels, restaurants, boutiques, un golf. Cest ici que vous découvrirez l'hôtel Atlantis  avec  "The Dig" un aquarium géant qui regroupe plus de 50000 espèces aquatiques, le parc Aquaventure et le casino.