Nara

Nara est une ville du Japon, capitale de la préfecture du même nom située dans la région du Kansai, proche de Kyōto. Elle fut la capitale du Japon entre 710 et 784 et les monuments historiques de l'ancienne ville ont été inscrits au patrimoine mondial de l'humanité en 1998. La ville de Nara se tient à l'extrême nord de la préfecture de Nara. Nara mesure 22,2 km du nord au sud et 33,5 km de l'est à l'ouest. Le point le plus élevé de la ville est le Kaigahira-yama, une colline culminant à 822 mètres d'altitude.

Temples bouddhistes : les Sept grands temples de Nanto

Daian-ji

Gangō-ji

Hōryū-ji

Kōfuku-ji

Saidai-ji

Yakushi-ji

Tōdai-ji

Tōshōdai-ji

Hokke-ji

Le Tōdai-ji, son nom complet étant Kegonshūdaihonzantōdaiji, est un temple bouddhique de rite shingon situé à Nara. Construit tel un « quartier général » d'un réseau de temples à travers les diverses provinces, le Tōdai-ji est le plus ambitieux complexe religieux érigé pendant les premiers siècles de culte bouddhiste au Japon. Dans l'enceinte du temple se trouve la plus grande construction en bois au monde, le Daibutsuden (Salle du Bouddha), qui abrite une statue géante du Bouddha Vairocana appelée Daibutsu. Le bâtiment actuel qui l'abrite est plus petit que le temple original avec 56 m de long. Réalisé entre 745 et 752, ce temple est selon la légende le résultat de la collaboration de 2 600 000 personnes. Ce chiffre paraît néanmoins exagéré, représentant presque la moitié de la population du Japon à l'époque. Les paupières du Bouddha sont symboliquement ouvertes le 3 décembre 752 par l'empereur Shōmu lui-même, qui lui « insuffla la vie » en lui peignant les pupilles. De nombreux bâtiments secondaires ont été groupés tout autour du Daibutsuden sur un flanc de coteau légèrement incliné. Parmi eux, le Kaidanin (salle d'ordination), le Shōsō-in, ancien grenier qui fut transformé en entrepôt d'objets d'art du Japon et d'Asie dès le VIIIe siècle et, au nord-est, le Hokke-dō, actuellement musée de sculptures.

Dimensions de la statue du Bouddha :

  • hauteur totale : 30 mètres
  • hauteur assis : 14,98 mètres
  • visage : 5,33 mètres
  • yeux : 1,02 mètre
  • narines : 0,5 mètre
  • oreilles : 2,54 mètres

La statue est faite d'or et de cuivre. Les cheveux se constituent de 966 balles de dix-huit centimètres de diamètre pour une hauteur de trente centimètres. Un trou dans un pilier du bâtiment permet de réaliser l'immensité de la sculpture. En effet, ce trou, à travers lequel les enfants, et parfois des adultes, s'amusent à passer, est de la même dimension qu'une narine du Bouddha.

Le temple, partie attenante de Nara, est, depuis 1998, patrimoine mondial de l'UNESCO.

Le Kōfuku-ji est un temple bouddhiste de la cité de Nara (Préfecture de Nara, Japon). C'est le temple familial des Fujiwara (Fujiwara-shi) et le principal du bouddhisme Hossō-shū. Il est également appelé, avec l'Enryaku-ji , Nanto-Hokurei, terme désignant les deux temples les plus puissants pendant l'ère Heian : le Kōfuku-ji au Sud (Nanto, ville du sud) et l'Enryaku-ji sur le mont Hiei, au Nord (Hokurei, sommet du nord).

Le Kasugataisha est un sanctuaire shinto de la ville de Nara, dans la préfecture du même nom au Japon. Établi en 768 et reconstruit plusieurs fois au cours des siècles, c'est le mausolée de la famille Fujiwara. L'intérieur est célèbre pour ses nombreuses lanternes de bronze, alors que l’extérieur se distingue par ses nombreuses lanternes de pierre qui mènent au monument.

Le sanctuaire de Kasuga et la forêt primaire de Kasugayama tout près, sont enregistrés au patrimoine mondial de l’UNESCO comme faisant partie des monuments historiques de l'ancienne Nara.

Le style architectural Kasuga-zukuri prend son nom du honden (bâtiment principal) du Kasuga-taisha.

Le chemin jusqu’au Kasuga-taisha passe par le Deer Park où des cerfs apprivoisés errent librement. Plus de mille lanternes en pierre longent la voie. Le Jardin Botanique Man'yo de Nara est adjacent au sanctuaire.

Date de dernière mise à jour : 22/10/2014

×