Hội An est une ville du Viêt Nam, située dans la province de Quảng Nam, à trente kilomètres au sud de Đà Nẵng, sur la rivière Thu Bồn. Elle compte environ 120 000 habitants. La vieille ville de Hội An est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO. Jadis, Hội An était appelée Faifo en français, nom d'usage officiel pendant la période coloniale. Hội An était une ville prospère, située sur les routes maritimes du commerce de la soie. Elle connut une expansion à partir du XVe siècle, les riches marchands y installèrent des comptoirs et construisirent de grandes et solides maisons en bois. Suite à l'ensablement de la rivière, l'activité du port a décliné au profit de celui de Đà Nẵng. Il n'est plus fréquenté que par des sampans.

Divers styles architecturaux se retrouvent à Hội An : chinois, japonais, français. Huit cent quarante-quatre bâtiments sont répertoriés pour leur intérêt historique et architectural. Certaines toitures sont recouvertes de milliers de tuiles concaves et convexes, de style yin et yang. Ce symbole se retrouve également sur les portes des maisons et protège ainsi ses habitants. L'un des monuments les plus intéressants est le pont-pagode japonais un pont couvert construit en 1593 pour relier les quartiers habités par les communautés chinoises et japonaises.

Le pont fut doté d'un toit qui protégeait les passants de la pluie et du soleil. L'entrée du pont est gardée, d'un côté par deux singes, de l'autre par deux chiens. Ces animaux étaient particulièrement révérés car de nombreux empereurs japonais avaient vu le jour lors des années du Chien ou du Singe. De nombreuses maisons sont construites dans un bois noir et très dur, le jaquier. Les maisons aux façades colorées de jaune et aux volets turquoise qui se reflètent dans la rivière, le trafic des sampans, son marché riche aux mille produits, parfums et saveurs sont autant d'images typiques de la ville. Au petit matin, les pêcheurs amènent leur prises nocturnes au très pittoresque marché aux poissons.

Date de dernière mise à jour : 22/10/2014