Le Col des Nuages est un col au Centre du Viêtnam. Le col non seulement fait la frontière naturelle entre la province de Thừa Thiên-Huế et la ville de Danang mais aussi marque la différence de l'accent de leur population. Il fait 21km de long. Avant la mise en place du tunnel de Hai Van en 2005, il représentait un important goulet d'étranglement routier. Au sommet de la montagne, il y a une porte (Hải Vân Quan) sur laquelle sont gravés « La première porte du Vietnam ».

Grâce au tunnel récemment construit, il se sent revivre, libéré de sa morbide réputation de route la plus meurtrière de l'axe routier Nord-Sud. Aujourd'hui, le col de Hai Vân (col des Nuages) ambitionne de redevenir un site touristique majeur.
Baigné dans les nuages tout au long de l'année, le col a toujours été une source d'inspiration pour des générations d'écrivains et de poètes. Pourtant, il lui colle une réputation de mort qui tranche avec les estampes laissées par la littérature. Car si sa beauté peut paraître irréelle, le danger qui guette à chacun de ses tournants est tout ce qu'il y a de plus concret.
Sur ce tronçon d'à peine 20 km, on ne compte pas moins d'une centaine de brusques virages redoutables, même pour les conducteurs les plus chevronnés. Paravent naturel protégeant Dà Nang des vagues de froids venues du Nord, ses 496 mètres d'altitude laissent découvrir un tableau qui ferait pâlir le plus talentueux des paysagistes : une mer turquoise s'étendant à perte d'horizon, des vagues blanches d'écumes s'écrasent sur des rochers ou des plages au sable fin, une végétation luxuriante d'où par endroit s'élève la fumée d'un paisible village de pêcheurs. Et la nuit, la mer est constellée par d'innombrables lampes électriques des bateaux de pêche, comme si elle reflétait la Voie lactée.

Hai Vân, le plus imposant tunnel du Sud-Est Asiatique
Plus de 1.095 journées de dur labeur, 1.000 ingénieurs et ouvriers vietnamiens et japonais, 6.280 m de longueur, 11,9 m de largeur avec deux voies, 7,5 m de hauteur, plus un tunnel secondaire. Les chiffres du tunnel de Hai Vân, mis en service le 5 juin, sont pharaoniques. Il n'en fallait pas moins pour en faire le plus grand tunnel d'Asie du Sud-Est et le faire figurer dans la liste des trente plus grands tunnels mondiaux. Il voit chaque jour 14.500 véhicules l'emprunter. Il suffit maintenant onze minutes pour passer sous le col contre une bonne cinquantaine en empruntant la route du col. Et nul ne doute que l'imposant ouvrage sera un argument de poids dans le décollage touristique des régions nord et sud de ce fameux Col.

Dans la province de Danang, c’est curieux de visiter le musée Cham, construit à l’époque de la colonisation française, réunissant une grande collection d’arts Cham qui ont été des découvertes archéologiques dans d’autres provinces du pays. Le musée a été inauguré en1936, et a été appelé «Musée Henri Parmentier». Le musée Cham est divisé en 4 salles principales avec ses couloirs, galeries et une maison. Plus de 300 pièces de sculptures qui datent du VIIe siècle jusqu’au XVe siècle ont été trouvées qui donnent une idée de cette époque. L’architecture Cham commence à partir de la période qui va entre les Ve et XVe siècles, sa représentation est très sensuelle et l’image de la fertilité est l’une des plus représentées. Presque toutes les figures sont faites en terre cuite avec une petite explication. Il y a également une partie d’elles dans un petit jardin à l’entrée. Le lieu mérite bien une visite culturelle.

Date de dernière mise à jour : 22/10/2014

×