New-York

New York (City of New York), autrement connue sous les noms et abréviations de New York City, NY ou encore NYC, est une ville du Nord-Est des États-Unis, située à l'extrémité sud-est de l'État de New York, sur la côte atlantique. La commune s'étend sur cinq circonscriptions administratives appelées boroughs: Manhattan, Brooklyn, Queens, The Bronx et Staten Island.

New York regroupe aujourd'hui l'ensemble des critères caractéristiques d'une ville mondiale, et est même considérée parfois comme « la capitale du monde ».Si elle n'est plus la capitale fédérale des États-Unis depuis plus de deux siècles, New York n'en est pas moins la ville la plus peuplée du pays avec 8 214 426 habitantset un centre décisionnel, économique et culturel majeur.

La Liberté éclairant le monde plus connue sous le nom de statue de la Liberté (Statue of Liberty), est l'un des monuments les plus célèbres de la ville de New York. Elle est située sur l'île de Liberty Island au sud de Manhattan, à l'embouchure de l'Hudson et à proximité d'Ellis Island. Elle fut offerte par les Français en 1886, pour célébrer le centenaire de la déclaration d'indépendance américaine et en signe d'amitié entre les deux nations. L'inauguration de la statue fut célébrée le 28 octobre 1886 en présence du président des États-Unis, Grover Cleveland. L'idée vient du juriste et professeur au Collège de France, Édouard Laboulaye en 1865. Le projet est confié en 1871, au sculpteur français né à Colmar Frédéric-Auguste Bartholdi. Le choix des cuivres devant être employés à la construction fut confié à l'architecte Eugène Viollet-le-Duc, qui eut l'idée d'employer la technique du repoussé. En 1879, à la mort d'Eugène Viollet-le-Duc, Frédéric-Auguste Bartholdi fit appel à l'ingénieur Gustave Eiffel pour décider de la structure interne de la statue. Ce dernier imagine un pylône métallique qui supporte les plaques de cuivre martelées et fixées. La statue fait en outre partie des National Historic Landmarks depuis le 15 octobre 1924 et de la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1984.

La statue de la Liberté, en plus d'être un monument très important de la ville de New York, est devenu l'un des symboles des États-Unis et représente de manière plus générale la liberté et l'émancipation vis-à-vis de l'oppression. De son inauguration en 1886 au Jet Age, la statue a ainsi été la première vision des États-Unis pour des milliers d'immigrants, après une longue traversée de l'océan Atlantique. Au plan de l'architecture, la statue rappelle le Colosse de Rhodes qui était l'une des sept merveilles du monde antique. Elle constitue enfin l'élément principal du Statue of Liberty National Monument qui est géré par le National Park Service.

Ellis Island est une île située à l'embouchure de l'Hudson à New York, moins d'un kilomètre au nord de la statue de la Liberté. Elle a été dans la première partie du XXe siècle, l'entrée principale des immigrants qui arrivaient aux États-Unis. Les services d'immigration y ont fonctionné du 1er janvier 1892 jusqu'au 12 novembre 1954. L'ile est gérée par le gouvernement fédéral et fait désormais partie du monument national de la Statue de la Liberté, sous la juridiction du Service des parcs nationaux des États-Unis et abrite un musée. Territorialement, elle est partagée entre la ville de Jersey City dans le New Jersey et la ville de New York dans l'État de New York.

Ellis Island a été le sujet d'une querelle de frontière entre ces deux États américains. Selon le bureau de statistiques des États-Unis, l'île a une superficie officielle de 129 619 m², dont la plus grande partie créée artificiellement. La portion naturelle de l'île, qui se trouve sur le territoire de la ville de New York, est de 21 458 m² et est complètement entourée par la partie artificielle. Mais plus de 83 % de la superficie de l'île se trouvent sur le territoire de la ville de Jersey.

Central Park est un espace vert d'une superficie de 341 hectares (3,41 km², environ 4 km sur 800 m), situé dans le borough de Manhattan à New York. Il est géré par la Central Park Conservancy (comité de sauvegarde de Central Park) qui dispose d'un budget annuel de 200 millions de dollars, et est entretenu au même titre que les autres espaces verts de la ville par le New York City Department of Parks and Recreation (Département des espaces verts de la ville de New York). Central Park constitue le plus grand espace vert de la ville de New York, si on ne prend en compte que les cinq grands boroughs qui constituent la ville de New York. Achevé en 1873 après treize années de construction, selon les plans de Frederick Law Olmsted et Calvert Vaux (également à l'origine du Prospect Park de Brooklyn), Central Park représente une oasis de verdure au milieu de la forêt de gratte-ciel de Manhattan, même s'il est situé au nord de l'île où les édifices sont moins élevés. Il est délimité par la 110e rue au nord, la Huitième avenue à l'ouest, la 59e rue au sud et la Cinquième avenue à l'est. Ces rues sont respectivement baptisées Central Park North, Central Park West et Central Park South, et le parc est encadré par deux quartiers résidentiels : l'Upper East Side (à l'est) et l'Upper West Side (à l'ouest). Avec en moyenne 25 millions de visiteurs par an, Central Park est le parc le plus visité aux États-Unis.

Son aspect naturel est le résultat d'un important travail paysager : le parc contient plusieurs lacs artificiels (dont le plus important, The Reservoir s'étend sur 0,43 km²), des chemins piétonniers, deux pistes de patinage sur glace, une zone de protection de la vie sauvage et des pelouses pour pratiquer sports et jeux de plein air. Le parc est en outre un « sanctuaire » pour les oiseaux migrateurs, où de nombreux observateurs viennent les découvrir. Une route de 9,7 km de long, relativement peu fréquentée par les automobilistes, entoure le parc. Elle peut être empruntée par les piétons, les coureurs de fond, les cyclistes ou encore les adeptes du roller, surtout le week-end et en semaine après dix-neuf heures, lorsque la circulation automobile y est totalement interdite.

Il est très difficile d'imaginer les rues de la ville de New York, et plus particulièrement celles de Manhattan sans les célèbres taxis jaunes, que l'on retrouve en vedette dans les films et les séries TV. L'origine de cette couleur remonte à 1915, année durant laquelle l'entrepreneur John Daniel Hertz fonde une société de gestion de parc de taxis à Chicago, la Yellow Cab Company, qu'il implante dans les principales villes américaines, dont New York. Les taxis sont exploités par des sociétés privées, sous licence de la New York City Taxi & Limousine Commission. On en trouve deux sortes. Dans un premier temps, on reconnaît les « medallion » taxis, ou encore yellow cabs à la célèbre couleur jaune. Ces taxis sillonnent en permanence les axes routiers de la ville, et il est possible de les prendre directement dans la rue. Ils desservent, selon la bonne volonté du chauffeur, les cinq districts de New York et une partie du New Jersey. Il convient en outre de donner un pourboire au chauffeur d'un montant de 10 à 15% du prix affiché de la course. Les yellow cabs peuvent se trouver n'importe où dans Manhattan. D'ailleurs, ces taxis représentent la plupart des véhicules que l'on rencontre dans les rues de New York ; on en compte plus de 12 000. La seconde catégorie de taxis est composée des « car services », que l'on doit appeler par téléphone, et dont la répartition est gérée par un centre informatisé. Ces cars services sont en conséquence plus onéreux que les yellow cabs, mais assurent d'avoir un véhicule lorsqu'on en a besoin. Il existe également des taxis indépendants, qui ne présentent pas les labels exigés pour les yellow cabs, et qui sont d'ailleurs souvent d'une autre couleur que le jaune. Ils n'appartiennent à aucun réseau et ne jouissent d'aucune licence.

À l'exemple de Chinatown (quartiers chinois), celui de New York constitue une enclave ethnique située dans le sud de l'île de Manhattan, peuplée d'immigrants chinois. Dans les années 1980, sa population a dépassé celle du quartier chinois de San Francisco, ce qui en faisait la plus importante enclave chinoise du monde occidental. Cependant, depuis quelques années, la communauté chinoise du quartier de Flushing dans le borough du Queens, moins connue, est devenue encore plus nombreuse.

La ville de New York est difficilement dissociable de ses nombreux gratte-ciel, qui contribuent à rendre la Manhattan skyline reconnaissable de tous. Ainsi, la ville de New York a toujours été mondialement populaire, avec ses édifices immenses, et dont la notoriété est parfois universelle. On peut citer en premier lieu l'Empire State Building, sans doute le building le plus célèbre au monde. Ce nom vient du fait qu'Empire State est le surnom de l'État de New York. La construction de l'Empire State Building a débuté en 1930, pour s'achever en 1931. Le style Art déco de cet immeuble lui donne un aspect sobre et robuste, et ses 488 mètres ont fait de lui le plus haut immeuble du monde pendant plusieurs décennies. Le gratte-ciel préféré des New-Yorkais est le Chrysler Building, contemporain de l'Empire State Building, dont la construction s'est achevée en 1930. Construit à la gloire de Walter Chrysler sous la direction de William Van Alen, le Chrysler Building, avec ses 320 mètres a été l'espace de quelques mois le plus haut immeuble du monde, avant d'être détrôné par l'Empire State Building. Le Chrysler Building demeure cependant le second immeuble le plus haut de la ville de New York, du moins jusqu'à ce que la construction de la Freedom Tower sur le site du World Trade Center se termine en 2013.

La ville présente également de nombreux autres buildings dont il serait difficile de dresser une liste exhaustive, cependant, on peut citer le Flatiron Building, considéré comme l'un des premiers gratte-ciel, le GE Building, gratte-ciel le plus élevé du Rockefeller Center avec 259 mètres, la Trump World Tower, la tour d'habitation la plus haute du monde avec 262 mètres, le MetLife Building, et ses 246 mètres, le Woolworth Building, situé dans le quartier financier et qui culmine à 241 mètres, ou encore le Solow Building, tout proche de Central Park, avec 210 mètres

Times Square, nommé d'après l'ancien emplacement du siège du New York Times, est un quartier dans le borough de Manhattan, à New York. 

Centré sur la 42e rue et Broadway, il comprend les blocs situés entre la Sixième et la Neuvième Avenue d'est en ouest, et entre les 39e à 52e rue du sud au nord. Il constitue la partie ouest du quartier commerçant de Midtown.

Surnommé « Crossroads of the world », Times Square est l'une des « places » les plus célèbres et les plus animées au monde,

À l'instar de Shibuya à Tokyo ou Piccadilly Circus à Londres : environ 365 000 personnes y passent par jour.

Les théâtres de Broadway et le nombre important de néons publicitaires ou autres écrans géants en ont fait une des icônes de New York, et un symbole de l'urbanisme de Manhattan. Times Square est le seul quartier dans lequel on demande aux gérants et aux propriétaires d'afficher des publicités lumineuses. Les entreprises achètent souvent ces enseignes pour plusieurs années (les contrats vont jusqu'à douze ans).Times Square est un quartier en constante effervescence, à toute heure du jour et de la nuit, qui reflète sans doute le mieux l'activité de New York, « La ville qui ne dort jamais ».

Times Square est une sorte de microcosme à l'intérieur de la ville, avec ses magasins géants, et ses affiches (les billboards, enseignes lumineuses ou non) démesurées : publicités pour des voitures, pour des séries télévisées, où pour des pièces de théâtre devenues mythiques jouées dans théâtres voisins de Broadway. Le magasin Toys "R" Us, situé sur Broadway représente bien toute la démesure de Times Square, avec une grande roue à l'intérieur du magasin, mais aussi un tyrannosaure géant, et des répliques des grands bâtiments de la ville (Empire State Building, Chrysler Building, Statue de la liberté en Lego).

Le quartier comporte aussi d'autres très grands magasins, comme le Virgin Megastore qui propose divers produits électroniques sur trois niveaux. Un exemple frappant est la nouvelle publicité pour le NASDAQ au 4 Times Square sur la 43e rue. Dévoilée en janvier 2000, sa construction a coûté 37 millions de dollars. Cette publicité haute de 36,6 mètres est le plus grand affichage à DEL du monde. Le NASDAQ paye plus de deux millions de dollars par an pour louer cet emplacement.

Chaque année, une partie des habitants de New York se rend à Times Square pour fêter le Nouvel An. Depuis le 31 décembre 1907, Times Square est ainsi le théâtre d'une des plus importantes célébrations de la nouvelle année au monde.

Chaque année, plusieurs centaines de milliers de personnes attendent que le Waterford Crystal soit lancé du haut du bâtiment One Times Square. En moyenne, 750 000 personnes se rassemblent sur la place chaque année, cependant, le 31 décembre 1999, à l'occasion de la célébration du nouveau millénaire, environ deux millions de personnes se sont rendues dans le lieu le plus animé de Manhattan, ce qui a constitué le plus grand rassemblement de population à Times Square depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Pendant la Seconde Guerre mondiale, le lancer de la balle n'eut pas lieu. Il fut remplacé par une minute de silence, suivie de la diffusion d'un enregistrement de cloches, en raison des restrictions électriques. Entre 1904 et 1906, le nouvel an était célébré par un gigantesque feu d'artifice, mais les lois de la ville empêchèrent ce genre de manifestations par la suite.

La cathédrale Saint-Jean le Divin de New York (dont le nom exact est Cathedral Church of Saint John the Divine in the City and Diocese of New York) , c’est une cathédrale épiscopale du diocèse de New York, où siège son évêque. Elle est située au 1047 Amsterdam Avenue (entre la 110e rue et la 113 e rue) dans le quartier de Morningside Heights, à Manhattan. La cathédrale, est un site touristique important, et bien qu'elle n'ait pas été achevée, elle constitue la plus grande cathédrale au monde, selon le livre Guinness des records, en sachant que la Basilique Notre-Dame de la Paix de Yamoussoukro et la Basilique Saint-Pierre, églises plus massives que St John ne sont pas des cathédrales. Le terrain vierge de 47,000 m² sur lequel la cathédrale est bâtie (terrain où avait notamment été construit e célèbre orphelinat Leake and Watts Orphan Asylum) a été acheté en 1887, et les plans de l'édifice, réalisés par les architectes George Lewis Heins et John Lafarge d'une cathédrale de style roman et byzantin furent acceptés l'année suivante, au terme d'un concours officiel.

Date de dernière mise à jour : 24/08/2015